Projet Spartacus : De l’insoumission locale à la libération nationale

Face au Système, il y a ceux qui votent, et pensent que « cette fois c’est la bonne », omettant au passage que l’oligarchie contrôle les partis, leurs financements, les médias, le Ministère de l’Intérieur (qui « organise » les élections).

Face au Système, il y a aussi ceux qui manifestent, et suivent les mots d’ordre des centrales syndicales, omettant que ces mêmes syndicats sont financés par l’Etat ou noyautés par l’oligarchie, et n’organisent finalement que « la canalisation de la colère » pour faire avaler les « réformes » néo-libérales.

Face au Système, maintenant, il y a une dissidence qui s’organise. S’organiser, cela veut dire analyser le Système objectivement dans ses mécanismes de domination, et préparer une riposte aussi méthodique que systématique. C’est aussi refuser le jeu des partis ou des idéologies, et chercher le rassemblement pour un seul objectif : en finir.

Aujourd’hui, nous franchissons un cap décisif, et lançons le « Projet Spartacus – de l’insoumission locale à la libération nationale« . Ce projet, c’est un plan d’attaque imparable qui mettra à genoux le Système. Nous allons tout simplement cesser de le cautionner, et lui ôter progressivement l’ensemble des outils par lesquels il asservit le Peuple de France.

Nous allons mettre en place, avec votre aide et votre soutien, une multitude de dissidences locales, tant sur le plan économique que sur le plan politique, en organisant la puissance populaire, en fondant de nouvelles institutions. Cette insoumission locale sera le prélude qui nourrira un élan de libération nationale et qui verra, par le rassemblement des dissidents Français, la chute de l’oligarchie. Nous n’en sommes plus loin. Abattons nos cartes.

Vincent Vauclin

Coordinateur National de la Dissidence


16 commentaires le “Projet Spartacus : De l’insoumission locale à la libération nationale”

  1. équité pour tous
    20 juin 2011 at 12 h 59 min #

    Quelques pistes pour une résistance constructive :

    1- Sortir au maximum son argent des banques et l’investir dans de l’or, de l’argent métal et des valeurs intrinsèques (ex : terres agricoles)

    2- Préparer sa survie alimentaire (réserves de nourriture, potager individuel, AMAP, consommation direct producteur, etc …)

    3- Boycott : commercer autrement (utiliser sans attendre l’or et l’argent métal dans les échanges commerciaux : non soumis aux aléas de la spéculation et positif pour les économies à long terme dans le contexte d’hyperinflation actuel ; développer les SEL : troc volontaire ; privilégier les petits commerçants, etc …)

    4- Défendre ses acquis : défendre et préparer la défense des acquis (solidarités nouvelles, justice, terres agricoles, etc …)

    Plus de propositions d’actions sur cette page : http://www.equidemos.org/videos-agir.php

  2. sdviste
    20 juin 2011 at 13 h 29 min #

    Je retiens ces quelques principes simples et les mettre en oeuvre (retirer l’argent de ma banque, acheter de l’or dès que je le peux, faire quelques réserves de denrées non périssable, le potager acheter chez le producteur) et participer au mouvement des indignés dans l’attente du grand chambardement :)

  3. bobo
    20 juin 2011 at 14 h 45 min #

    « Le chômage, la pauvreté, l’exclusion, la décadence, la destruction, la stigmatisation, la manipulation, le productivisme, le conditionnement, le consumérisme, le mépris du vivant, les privatisations, l’immoralité, la corruption, les crises ou encore l’exploitation sont les innombrables facettes de ce Système imprégné d’une pulsion de mort omniprésente et multiforme. »
    Heu….vous parlez de la France? C’est bien, c’est mesuré, nuancé, vous avez fait un énorme travail de comparaison par rapport aux pays étrangers….Je vous invite a faire un tour dans les rues de Calcutta et ensuite on peu parler de « mépris du vivant ».

    Mais surement pas à Paris ou dans n’importe quel bled de France, le « Systeme » comme vous l’appelez sans le définir est un des moins mauvais du monde, faillible effectivement, il réussit néanmoins à fournir l’immense majorité des habitants (et c’est très nouveau dans l’histoire) , le couvert, un toit (si modeste soit-il) et de quoi se chauffer.
    Les menteurs, les manipulateurs, c’est vous….

    • dissidenceresistance
      20 juin 2011 at 14 h 52 min #

      On en reparlera après la grande crise qui vient (celles des dettes souveraines), nous sommes à la fin du Système capitaliste, la finance va tout faire imploser c’est évident.

    • Blandine
      20 juin 2011 at 18 h 09 min #

      Bonjour M. bobo,
      Je vis en France et suis française, j’ai 3 enfants, 2 qui ont un père normal dont je suis séparée et une petite fille qui subit abus sexuels, tortures psychiques et rituels sataniques de la part de son père depuis ses premières semaines de vie et qui a maintenant 4 ans. Le dit « père » est franc-maçon et sa famille aussi depuis des générations. J’ai eu droit à tous les mensonges et procédés manipulatoires de la part de divers acteurs de la justice française pour permettre au très respectable Monsieur le « père » de passer pour une victime et moi condamnée devant à la fois faire face au traumatisme de mon enfant à la gestion du quotidien et du bien-être de mes 3 enfants, aux multiples procédures abusives qu’on me met sur la tête, à l’indifférence générale (des gens comme vous qui croient vivre au pays de Candy et savoir ce qui se passe autour d’eux simplement parce qu’ils ont un toit sur la tête et de quoi se payer Mc do le dimanche soir devant le match de foot qui passe sur leur télé écran plat, sur laquelle ils pourront également voir et entendre toutes les informations que les maîtres de ce monde veulent que vous preniez pour aquises, telles que les enfants sont protégés, les pédophiles sont des détraqués isolés, Ben LADEN est l’ennemi à abattre, en FRANCE c’est le parti FN) Et vous gobez tout ça comme des moutons dociles. Derrière moi il y a des milliers d’autres parents pères ou mères qui subissent les mêmes abus judiciaires qui ont pour objectif de détruire les enfants et ceux qui les protègent afin d’encore mieux asservir le peuple car détruire un enfant par le type d’abus que subit ma fille ou l’arracher à sa famille pour le placer dans des foyers, coupé de l’amour parental qui lui permettait une construction saine et équilibrée et où il subira bien souvent d’autres abus sexuels et ou tortures diverses permet aux psychopathes qui se sont érigés en maître du monde de fabriquer de bons petits moutons dociles asservis à les rendre encore plus riches, encore plus puissants! Alors pitié M. bobo, avant de porter des jugements, ouvrez votre conscience, informez vous, posez vous des questions….

  4. bobo
    20 juin 2011 at 15 h 06 min #

    A pardon, vous êtes donc en rébellion envers un systeme qui pourrait éventuellement , si tous se passe très mal, devenir « destructif, décadents, méprisant du vivant…ect.. ».
    C’en est poétique comme engagement ! bonne chance les gars pour votre révolution canapé, attendez la catastrophe puisque vous semblez la souhaiter si fort. En attendant moi je vais vivre un coup.

    • dissidenceresistance
      20 juin 2011 at 15 h 41 min #

      Nous ne sommes pas en rébellion mais en dissidence, c’est à dire que nous refusons l’idéologie officielle qui prévaut depuis des décennies et qui va à l’encontre d’une vision de la France que nous défendons. Et il n’y a pas d’éventualités, c’est certain il suffit de savoir lire…

  5. Le livreur de quenelles
    20 juin 2011 at 20 h 00 min #

    A bobo :

    Je précise pour commencer que je découvre aujourd’hui ce site et que je ne défends en rien (pour un instant seulement peut-être) les positions de La Dissidence que je ne connais donc pas (encore).

    Juste pour dire que je suis tout à fait d’accord avec toi sur le système Français (permet de loger, nourrir et chauffer à peu près tout le monde) mais j’espère que tu me permettras à ton tour deux remarques :

    – Le « Système » (qu’il faut effectivement définir avec précision, et dans ce cas, je conseille le premier tiers du dernier ouvrage de Soral « Comprendre l’Empire »)

    – Cette tendance s’est « donc » inversée depuis quelques années, sous les coups de l’harmonisation (par le bas) des standards de vie (et toujours en cours).

    Il y a donc là quelque chose d’anachronique à comparer le système Français (volontairement mis à l’agonie) et les autres systèmes. Je pense que désormais les différences entre pays sont plus minces que les (désastreuses) ressemblance.

    Ainsi, il est préférable de lutter contre le « Système » (je me réjouirais de tenter une explication concrète par mail) de manière globale … Et peut-être que joindre les « dissidences » est une bonne idée, … Il faudrait même d’ailleurs peut-être le faire de manière internationale * !

    * : je précise que plus l’organisation est grosse, plus elle est facilement « démontable » par le pouvoir en place. Je précise enfin que je n’entends pas par-là un mouvement gigantesque unique et uniforme mais plutôt le partage de la conscience que nous avons tous.

    Merci de m’avoir lu,

    Remi

  6. Le livreur de quenelles
    20 juin 2011 at 20 h 03 min #

    Il fallait lire, à la 1ere remarque : Le Système (…) est devenu international et presque mondial.

    Et il fallait peut-être mettre un « s » à « ressemblance » non ?

    Remi

  7. Johnny Cartouche
    23 juin 2011 at 19 h 29 min #

    bon je sais pas où marquer ça, mais une grosse action de plusieurs pays (RU, France, Allemagne, Espagne) aura lieu vers début aout.. Yen a t il au courant sur ce forum ? y-viendrez-vous ? si vous n’êtes pas au courant je pourrai vous en faire part.. sinon c cool bonne continuation a tous
    peace love & unity

    • Johnny Cartouche
      26 juin 2011 at 21 h 58 min #

      Et sinon M. le livreur de quenelles, oui effectivement il fallait mettre un « s » à « ressemblances ». Et c’est beau ce que tu as écrit, c’était un plaisir de le lire merci à toi. Je pense aussi qu’on a tous une conscience, et celle-ci nous fait agir (à propos du mouvement unique et uniforme). Cela dépend de la stimulation, qui nous fait agir + ou -.
      Les pays arabes en ce moment bougent et se battent contre les abus qui les affament (entre autres capitalisme sauvage, corruption, etc etc, un peu comme chez nous sauf qu’on a à manger en majorité).
      En Europe, on est « indigné » Espagne, Islande (sauf la Grèce qui se bat très souvent). Cela se répand dans beaucoup de pays du monde, Iran, Chine (sauf que là-bas c’est réprimé sévère), comme la conscience des hommes qui leur dit au plus profond « arrêtons ces abus, faisons le bien,, donnons à manger à tout le monde, réfléchir à comment faire pour vivre tous ensemble mieux, arrêtons de dépenser notre énergie (notre au sens de l’humanité) dans des choses stupides style bombes etc ». La plupart des gens dans le monde veulent arrêter ces conneries de truandage dans tous les sens et il y en a très peu comparativement qui veulent faire mourir des gens de faim en jouant en bourse devant son écran, limite à la maison, pépère. Sauf qu’y en a qui se bougent + ou – ou pas.
      D’ailleurs une petite action, même symbolique, à ce sujet (contre les truandages financiers),

      http://occupymonaco.wordpress.com/

      Voilà les dissidents participerez, peut-être qu’on leur fera peur si on est des centaines de millions ;
      Au fait faites tourner c cool yen a dans toutes les langues.
      Et on peut tous s’organiser pour la logistique.
      Bien à vous,
      peace love & unity

  8. jubin
    27 juin 2011 at 1 h 44 min #

    Bonjour,
    Je trouve que l’argumentaire sur les manifestations est un peu simpliste. Comment affirmer qu’elles sont à chaque fois organisées par des syndicats pour « canaliser la colère » ? Il me semble que la spontanéité du mouvement des indignés qui a commencé il y a un mois et qui continue à se propager dans toute l’Europe n’est pas un phénomène que je qualifierais de manipulation. Surtout au vu de leur revendications qui ne sont pas si éloignées des vôtres,
    Je suis en tout point en votre faveur et j’admire votre engagement, c’est pour cela que je me permets de vous dire qu’il ne faut pas tomber dans un conspirationisme sans queue ni tête et savoir voir lorsqu’il y a ou non une authenticité dans la démarche.
    Entre tous ceux qui espère le changement, entre tous ceux qui veulent la souveraineté du peuple, l’heure n’est pas à la guerre. Il est urgent de se rassembler tous sur nos convergences quitte à mettre de côtés ces divergences minimes scindant l’élan général.
    Rappelez vous Machiavel: « Diviser pour mieux régner » est une maxime que nos gouvernements n’ont pas oublié.

  9. baboum
    29 juin 2011 at 12 h 37 min #

    Bonjour,

    Je n’ai pas bien compris le Système d’Echange Local.

    Reprenons l’exemple du boulanger, mon interrogation porte sur les matières premières qu’il utilise et la façon dont il va se les procurer à travers ce système d’échange, par exemple :
    – la farine,
    – l’eau,
    – l’electricité
    – etc …

    La question se pose d’ailleurs pour tout autre corps de métier : le plombier avec ses tuyaux et ses joints, le garagiste avec l’huile et les pièces détachées, le pompiste avec l’essence …

    Merci de vos précisions.

  10. claude d'argol
    20 juillet 2011 at 13 h 38 min #

    Bonjour à tous lés éveillés!

    J’ai enviie de dire, ‘important c’est qu’il y ait un commencement !

    mais avant tout celà comment faire ? c’est bien beau de dire créons de nouvelles bases, refondon quelque chose de plus juste, un nouveau demain!

    mais avant de créer ce nouveau demain, il convient au préalable de mettre à terre celui dans lequel nous sommes présentement ! et ce n’est pas une mince affaire!

    dans ce que j’ai pu lire, nous sommes devant le choix ou non de reprendre notre vrai place, celle d’une autonomie populaire, si j’ai bien suivi, avec e nouvelles institutions plus justes, des institutions faites pour l’humain et non contre lui!

    oui, tout le monde le souhaite, l’attend, l’espère…. Mais n’oublions pas une donne essentielle dans ce scénario: les prédateurs et leurs hordes de bons petits soldats bien soumis ne vont as rester regarder les bras croisés! ils essaieront de tuer ce mouvement dans l’oeuf!

    même si ce n’est pas dit, les choses prendront ncessairement sur le terme une forme plus violente, voire sanguinaire, les changements ne se font jamais , à de tres rares exceptions dans le calme!

    alors comment faire ?

    bien des articles précédents ont démontré qu’il était important tout d’abord de se connaître, c’est la base! va-t-on se lancer dans un mouvement sans savoir qui est qui ? il faut d’abord que soit organisée une logique de reconnaisance!

    deuxièmement, il faut que nous utilisons les mêmes armes que ceux qui veulent nous écraser, comment faire ? Nous le savons tout est basé, tout est biaisé sur le temple de l’argent, et bien sans doute faut-il taper sur le système économique! arrétez de consommer autant qu(ils le veulent, ne prenez que c qui est necessaire! ce n’est pas violent, vouloir changer les choses, c’est aussi adopter de nouveaux comportement ! c’est une façon non violente de se révolter!

    troisièmement, regardez ce que font les anonymous, ils sèment la panique chez tous les grandes multinationales, toutes celles qui ont des choses peu avouables à cacher, pourquoi ne cherchons nous pas à faire de même , même s’il le fallait à notre modeste niveau ? tract, réunion ect….. les idées ne doivent pas manquer!

    en quatrième j’ai envie de dire, réexpliquons aux plus jeunes qu’ils sont en train de se faire « entuber » ce sont eux certainement les plus en danger, le système les lobotisent à longueur de journée, il les a bien conditionné, ce sont devenus de bon petits moutons! s’il fallait un exemple, lorsque nous étions à manifester pour le problème crucial des retraites, je n’ai pas vu beaucoup de jeunes nous accompagner car ils ne se sentaient pas concrnés, mais bon c’est un autre problème, il n’empêche que tout celà dénote un décrochage totale de la réalité! tous ne seront pas d’accord, mais j’en suis ertain d’autres le seront !

    et maintenant que se disent les prédateurs? ils n(arriveront jamais à se mettre d’accord, ils ont leurs sensibilités, ils sont différents, ils ont peur de perdre le peu qu’ils ont, peur de perdre leur travail, peur de perdre tout simplement……
    ILS JOUENT SUR LA PEUR et c’est celà qui fait leur force!

    et bien inversons alors ce fait! que la peur s’installe dans leur camps, qu’ils soient dans la panique de perdre ce qu’ils aiment le plus ! leur argent! leur Dieu pour lequel ils sont prêts à toutes ls compromissions !

    Si nous voulons un plan de « bataille » cohérent , réfléchissons, analysons, testons, il y a pleins de gens intelligents sur tous les sites, que chacun propose ces idées, que chacun en débatte!
    sans doute les moutons enragés devareint-ils créer un sujet destinés rien qu’à ce sujet, à n’en pas douter, les commentaires seraient nombeux!
    il suffirait de faire une bonne synthèse par la suite!
    c’est la base, le commencement!
    en tous les cas c’est ce que je crois fermement!

    Répondre

  11. Louison Michel
    11 septembre 2011 at 21 h 43 min #

    Euh, juste une petite question, comment on fait pour sortir son argent de la banque et acheter de l’or ou des terres agricoles (rien que ça?) quand on n’en a pas??
    J’ai lu le manifeste spartacus, mais là encore je ne comprends pas comment on pousse une commune, son maire, ses adjoints, ses conseillers et ses habitants à devenir une commune insoumise? Vous ne suatez pas un peu quelques étapes?

  12. hobywen
    30 août 2012 at 21 h 58 min #

    Je trouve ceci important, je remonte le sujet des oubliettes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 885 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :