Pourquoi ?

Une monnaie indépendante et nationale est une condition essentielle à la souveraineté. La France, privée de sa monnaie par une oligarchie anti-nationale, se trouve enchaînée à une monnaie unique, l’euro, qui participe à la destruction de son économie et de son indépendance.

Cette situation inacceptable est dénoncée par un certain nombre de mouvements politiques, de part et d’autre de l’échiquier. La majorité des Français, bien que massivement désinformés, rejettent cette monnaie à propos de laquelle il leur fut impossible de se prononcer.

L’enjeu est donc central : retrouver notre indépendance monétaire, par le retour au Franc.

La politique partisane et électorale ayant manifestement échoué depuis 10 ans à rendre au Peuple la maitrise de sa monnaie, nous considérons nécessaire de reconquérir cette souveraineté par nos propres moyens, réalisant ainsi une dissidence économique effective.

La Dissidence Française lance donc aujourd’hui cette Campagne « Pour le Retour au Franc ! » : c’est une démarche légale, totalement ouverte à tous, au-delà des courants politiques et des sensibilités de chacun. L’enjeu étant essentiel, et n’ayant rien à voir avec les clivage traditionnels, nous faisons le choix de permettre à chacun de s’y associer, d’y participer activement.

Comment ?

 Nous ne reconnaissons plus l’euro. Par conséquent, nous déclarons abandonner la monnaie unique et organiser méthodiquement le retour au Franc.

Les billets en euros seront donc dorénavant « séquestrés » dans l’économie réelle, et se verront apposer la mention « Franc » ou « Retour au Franc ! », au crayon à papier pour commencer (ce qui est légal). Un billet de 5 euros vaut donc 5 Francs. Dès que cela sera possible, nous utiliserons un tampon afin de marquer ces billets d’un sceau « Retour au Franc ». C’est un geste simple, qui a du sens, qui est à la portée de chacun.

Plus le nombre de billets marqués de la sorte sera important, plus l’impact de notre initiative sera grand !

 Les commerçants, qui subissent en première ligne les ravages de l’euro, sont au cœur de notre Campagne. Afin d’afficher leur soutien et leur participation à ce mouvement, il leur est demandé d’apposer à l’entrée de leur établissement cette affichette.

A terme, cette Campagne se concrétisera par l’émission d’une monnaie parallèle constituée de pièces composées en partie d’or, permettant à chacun d’investir selon ses moyens dans de l’or physique (meilleur placement qui soit, en particulier en période de crise). Ces pièces comporteront une certaine quantité d’or, en fonction de la valeur en Franc de la pièce (dont le prix de vente en euro sera identique), et seront émises par une entreprise créée à cet effet. Pour cela, il est nécessaire de trouver des financements, et donc d’effectuer une étude de marché préalable.

 L’idée générale est donc ambitieuse mais réalisable : nous allons progressivement nous réapproprier nous-même notre souveraineté monétaire, en émettant notre monnaie et en lui assurant une valeur réelle par son indexation à l’or dont elle sera en partie composée.

Concrètement, ce que vous devez faire pour participer à la Campagne :

La Campagne « Pour le Retour au Franc ! » comprend plusieurs niveaux d’engagements, correspondants aux différentes étapes de notre processus de dissidence monétaire. Le succès d’une telle Campagne ne dépend que de son nombre de participants : libérez vous de l’euro !

  • Répondre à notre étude de marché en cliquant-ici (anonyme), et la diffuser le plus largement possible.
  • Rejoindre le Groupe Facebook
  • Diffuser cet article sur vos réseaux respectifs, en parler autour de vous.
  • Commencer à marquer les billets euros dont vous disposez (et nous en envoyer les photos !).
  • Les commerçants intéressés par cette action sont invités à nous contacter pour nous informer de leur soutien (une liste des commerçants participants par département sera progressivement établie).
  • Pour nous apporter une aide technique, informatique ou juridique, merci de nous contacter directement.
la-dissidence.orgleretouraufranc.fr

Rédigé par Dissidence Française

www.la-dissidence.org

(17 commentaires)

  1. J’ai lu que revenir au franc est dangereux pour l’économie et le peuple!

    Autre chose, cela m’agace vraiment de lire partout qu’il pourrait avoir « souveraineté » en France! Je peux vous affirmer que dans ma Belgique c’est une vraie catastrophe, non?

  2. Précisions de Sylvain Barron, à propos de la Campagne pour le Retour au Franc :

    « Déjà 62 formulaires de remplis. Et beaucoup de précisions à donner par rapport aux premières interrogations que j’ai pu lire.

    La première concerne l’or en lui même et le prix de la pièce.

    A plusieurs reprises, on m’a signalé que le cours de l’or étant flottant, la quantité d’or risquera d’être changeante.

    Eh bien non. A la fin de l’étude de marché, je vais faire une projection en contactant les meilleurs spécialistes de la question pour évaluer quel cours pourra prendre l’or d’ici à 1 an au vu du contexte économique actuel.

    C’est à partir de cours futur et non actuel que je ferais battre les pièces de telle façon à éviter un écueil inutile dès les premiers mois du lancement de l’opération. Le but étant de fixer arbitrairement et définitivement la quantité d’or en fonction de la valeur de la pièce, et considérer que la valeur de la pièce augmentera au fil du temps du fait que les cours vont continuer de grimper.

    Dans l’idéal, en 1 an à 2 ans, la pièce devra valoir plus que son investissement initial.

    Autre détail, les plus petites valeurs (peut être les pièces de 5 ou 10 Frcs) contiendront de l’argent. Simplement par ce qu’il est compliqué de travailler de trop infimes quantités d’or pour les PME spécialisés dans l’usinage de jetons métal.

    Autre question qui m’a été posé :

    Pourra t-on payer nos marchandises chez les commerçants avec ces pièces ?

    Légalement et officiellement non. Je me contenterais de cette réponse qui doit laisser à chacun la libre interprétation de ce que signifie l’article 2 de la Déclaration des Droits de l’Homme.

    Autre axe de réponse à apporter sur la supposition compréhensive d’une arnaque :

    La monnaie fiduciaire est basée sur la confiance. En revanche, l’intérêt de la monnaie métal, c’est que la confiance va de sois puisqu’elle est a déjà une valeur intrinsèque.

    Et oui, je comprends les appréhensions des uns et des autres, mais pour rassurer sur la possible arnaque :

    – La présence d’or se vérifie chimiquement par n’importe quel bijoutier.
    – Il y aura un bon de garantie.
    – Je serais en régime entrepreneur, donc connu des autorités
    – Le commerce des métaux précieux est soumis à réglementation, j’entame d’ailleurs les démarches pour obtenir le précieux sésame.
    – Tout ce qui aura trait à la société, y compris les comptes de celle-ci sera publié en ligne. »

    https://la-dissidence.org/2012/07/23/lancement-de-la-campagne-pour-le-retour-au-franc/

  3. Les billets sont acceptés dans les banques (en tout cas la mienne) et passe le détecteur de faux billet.

    Au passage, j’aime beaucoup le design du tee shirt « 5 Francs » , peut plus plus adapté pour un retour au Franc, plus « moderne ».

    http://www.transgressif.fr/

  4. Le cout et la valeur de l’or change souvent .. Certe de peu mais change quand meme. COmment voulez vous mettre en place une monnaie constituée d’un metal precieux prenant de plus en plus de valeur et qui se fait de plus en plus rare ?

  5. Je trouve cette démarche très louable. Et l’idée d’écrire sur les billets est très bonne.
    Je pense que vous devriez la répercuter sur un site indépendant et non lié avec Thierry Meyssan, Lepen, Dieudonné et Soral. Je pense vraiment que les médias les ont tellement diabolisé que certaines personnes, dont moi, ne relayeront pas cette campagne sur facebook ou autre twitter – même si je ne diabolise en aucun cas leurs différentes démarches (je suis à l’upr).

    Il serait donc intéressant de faire un nom de domaine à ce sujet.
    Je suis personnellement graphiste de profession et je suis prêt à vous assister sur la création si vous le souhaitez.

    1. Ouie ouie ouie! Encore être farté à coup d’appartenance à l’extrême droite! Pauvres vieux skis!

      super canard, je dois reconnaître, est dans un bon sens, je suis apolitique et je suis à plus de 800 posts à la convergences!

      Pour l’instant, je regarde pas trop aux opinions politiques, je cherche à faire évolué la conscience populaire, pas facile!

      Dans mon pays, je vote pour le PTB! (Parti des Travailleurs de Belgique), donc la vitrine que je lèche depuis hyper longtemps n’est pas l’extrême droite! Et bien super’ jamais aucunes personnes de la coordination administrative m’a fait le moindre reproches! Je me suis surtout tout le temps senti chez moi! Si si, il faut me croire!

      Je n’ai et n’aurai jamais de fonction administratives à cause de mes votes! Je n’en cherche pas, c’est à eux de voir!

      Dissidence-Convergences est un outil de lutte contre le liberticide sur le NET encore neutre et « libre »! (Laissez-moi encore le croire), je dis bien un outil avec des membres de tous bords politiques et pas forcément extrême droite, il y a même des agnostiques de la politique, j’en suis la preuve même si je fais mon devoir de citoyen quand on me l’oblige en Belgique!

      Citer ces messieurs n’est pas une forme d’appartenance mais une philosophie de guerrier, souvent mal compris d’ailleurs!

      http://www.u-p-r.fr/ !? Rétablir la démocratie!? La vôtre ou celle du peuple bafoué, floué, volé, pris pour un moins que rien crachant dans le bassinet de la finance illuminati et les banksters francs-maçons!?

      Convergencement.

      Thierry « hobywen » Hayard

  6. Moi non plus je n’ai rien d’extrème-droite et fut longtemps sympathisant des trotskystes, mais maintenant c’est l’u-p-r, François Asselineau est vraiment l’homme de de la situation, celui qui a compris le noeux qui nous lie.
    La diabolisation « rouge-brun » que certain cherchent à faire, de manière tout à fait perverse, et intentionnelle , et pas du tout innocente ni sincère, à tous ceux qui critiquent le pouvoir de classe, mafieux, et prédateur, etc, des banques, de l’oligarchie auto-proclamée qui a pris le pouvoir (et en fait a créé dès le début Asselineau nos l’a montré) en Union « européenne »et l’impérialisme américain, et toutes les lois liberticides, m’échauffe de plus en lus les oreilles. Et son caractère artificiel et éhonté apparaît de plus en plus, il faut ne pas les écouter et les renvoyer aux chiottes (d’où ils sortent) !

  7. Il y a quelque chose de paradoxal pour des nationalistes à établir comme étalon monétaire une matière dont la production est surtout étrangère.
    Et surtout, l’étalon métallique ne correspond pas à l’activité économique:
    Pour avoir plus d’éléments, voir le très bon livre de Derruder et Holbecq, « Les 10 plus gros mensonges sur l’économie ».
    « Pour ce qui est de la garantie or, le fait que les monnaies soient maintenant totalement dématérialisées est plutôt une bonne nouvelle à nos yeux. En effet, où réside la vraie valeur ? Dans l’or ? N’est-elle pas plutôt dans tout ce qui constitue ce vaisseau spatial que nous habitons — la Terre — dans la vie, le travail et le potentiel créatif des êtres humains ? Et s’il n’y avait pas d’or sur notre planète, cela changerait-il quelque chose à la valeur de tout cela ? Si vous êtes perdu dans le désert, des sacs d’or pendus à la selle de votre chameau, où se situe la richesse : dans les sacs ou dans les quelques litres d’eau que contient encore votre outre ? Voilà la prison dans laquelle s’est enfermée l’humanité : donner la valeur au symbole — l’or — au lieu de la donner à la vraie richesse — tout ce qui permet de vivre et de s’épanouir. Sans doute ne sommes-nous pas beaucoup plus avancés depuis l’abandon de la garantie or, dans la mesure où la valeur| est plus que jamais placée dans le symbole — posséder de l’argent — mais quelle évolution aurions-nous pu espérer d’un système de valeur dépendant d’une quantité de métal précieux sans lien direct avec la vraie richesse manifestée ? Même si l’homme reste enfermé pour le moment dans la même prison, menacée d’effondrement par la position dominante injustifiée du dollar américain, au moins la dématérialisation de l’argent et le principe de création monétaire représentent-ils un immense changement de la pensée, comme un tunnel percé vers une évasion possible. Le sort de l’homme n’est plus limité à une quantité d’or disponible mais aux seuls choix qu’il fera.

    Quant à savoir si la gouvernance de l’argent revient de droit à l’État ou aux banques, la réponse mérite nuance. Si le choix se limite à se demander s’il est préférable de la confier à un système bancaire avide de profits ou à un système politique avide de pouvoir, il est probable que dans les résultats, ce soit bonnet blanc et blanc bonnet. Il n’en demeure pas moins que l’argent, selon nous, doit être considéré comme le sang du corps de l’humanité dont la gouvernance ne peut que relever de la tête et non de l’un de ses organes. Le destin des peuples devrait être conditionné par ses choix politiques, au sens noble du terme, et non dicté par le commerce ou la finance. La question ne devrait même pas se poser ! Pourtant, c’est bien ce dernier cas de figure qui préside| actuellement, de sorte que la marge de manoeuvre de nos gouvernements est restreinte à ce que leur autorisent ceux qui tiennent les cordons de la bourse.

    C’est donc aux États que devrait revenir ce privilège de l’émission monétaire mais, pour que cela se traduise par un réel progrès pour l’humanité, encore faudrait-il que le principe démocratique soit porté à un niveau autrement plus probant que ce qu’il est aujourd’hui. Là encore, la réponse est en chacun de nous, et pas ailleurs. » (p. 37-39)
    Voir aussi les autres citations suivantes: http://lucadeparis.free.fr/index/derruder_mensonges.htm.

    Pour avoir plus d’éléments, dans le très bon livre de Derruder et Holbecq (qui rejoint ici mon idée d’un étalon travailliste qu’on trouve dans les SELs):

    « Pour ce qui est de la garantie or, le fait que les monnaies soient maintenant totalement dématérialisées est plutôt une bonne nouvelle à nos yeux. En effet, où réside la vraie valeur ? Dans l’or ? N’est-elle pas plutôt dans tout ce qui constitue ce vaisseau spatial que nous habitons — la Terre — dans la vie, le travail et le potentiel créatif des êtres humains ? Et s’il n’y avait pas d’or sur notre planète, cela changerait-il quelque chose à la valeur de tout cela ? Si vous êtes perdu dans le désert, des sacs d’or pendus à la selle de votre chameau, où se situe la richesse : dans les sacs ou dans les quelques litres d’eau que contient encore votre outre ? Voilà la prison dans laquelle s’est enfermée l’humanité : donner la valeur au symbole — l’or — au lieu de la donner à la vraie richesse — tout ce qui permet de vivre et de s’épanouir. Sans doute ne sommes-nous pas beaucoup plus avancés depuis l’abandon de la garantie or, dans la mesure où la valeur| est plus que jamais placée dans le symbole — posséder de l’argent — mais quelle évolution aurions-nous pu espérer d’un système de valeur dépendant d’une quantité de métal précieux sans lien direct avec la vraie richesse manifestée ? Même si l’homme reste enfermé pour le moment dans la même prison, menacée d’effondrement par la position dominante injustifiée du dollar américain, au moins la dématérialisation de l’argent et le principe de création monétaire représentent-ils un immense changement de la pensée, comme un tunnel percé vers une évasion possible. Le sort de l’homme n’est plus limité à une quantité d’or disponible mais aux seuls choix qu’il fera.
    Quant à savoir si la gouvernance de l’argent revient de droit à l’État ou aux banques, la réponse mérite nuance. Si le choix se limite à se demander s’il est préférable de la confier à un système bancaire avide de profits ou à un système politique avide de pouvoir, il est probable que dans les résultats, ce soit bonnet blanc et blanc bonnet. Il n’en demeure pas moins que l’argent, selon nous, doit être considéré comme le sang du corps de l’humanité dont la gouvernance ne peut que relever de la tête et non de l’un de ses organes. Le destin des peuples devrait être conditionné par ses choix politiques, au sens noble du terme, et non dicté par le commerce ou la finance. La question ne devrait même pas se poser ! Pourtant, c’est bien ce dernier cas de figure qui préside| actuellement, de sorte que la marge de manoeuvre de nos gouvernements est restreinte à ce que leur autorisent ceux qui tiennent les cordons de la bourse.
    C’est donc aux États que devrait revenir ce privilège de l’émission monétaire mais, pour que cela se traduise par un réel progrès pour l’humanité, encore faudrait-il que le principe démocratique soit porté à un niveau autrement plus probant que ce qu’il est aujourd’hui. Là encore, la réponse est en chacun de nous, et pas ailleurs. » (p. 37-39).
    Voir aussi les autres citations suivantes: http://lucadeparis.free.fr/index/derruder_mensonges.htm.

    Une idée plus juste et judicieuse qu’un étalon or qui est un étalon capitaliste (dépendant des propritaires du sous-sol aurifère) serait l’étalon travail, tel que décrit dans l’article « De l’or à l’euro, de l’euro à l’horo : plaidoyer pour une monnaie et une finance travaillistes » http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/de-l-or-a-l-euro-de-l-euro-a-l-101002

  8. === ACTUALITÉ DU RETOUR AU FRANC ===

    Bonjour à tous !

    A l’occasion de l’université d’automne de l’U.P.R à Annecy où j’ai présenté le projet aux nombreuses personnes présentes (vidéo en attente d’être mise en ligne par Erick Mary), j’ai pu discuter avec Myret Zaki.

    Je souhaitais obtenir de sa part les coordonnées d’un financier eurosceptique, ce qu’elle a gentiment accepté de me communiquer en la personne de Pierre Leconte que j’ai donc contacté aujourd’hui. Et pour être euro-sceptique, il l’est jusque sur les questions de démocratie.

    Voici un résumé de sa bio :

    http://www.forum-monetaire.com/?page_id=29

    Son analyse converge fortement avec les points de vue que nous défendons et s’il était prit par le temps pour que je puisse lui exposer le projet du « Retour au FRANC », il a accepté de me recontacter dans le courant de la semaine prochaine. J’ai lui ai tout de même envoyé une explication par courriel sur le projet entrepreneurial.

    Souhaitons que nous obtiendrons une aide de sa part sur le sujet, je vous en tiendrais naturellement informés.

    Concernant le dossier du montage associatif, il est retourné à nouveau sur Paris pour être complété par Erick, Patrick et Lionel sur des questions purement administratives. Je pense que je le recevrais dans le courant de la semaine prochaine pour le déposer à la préfecture une bonne fois pour toute.

    Dans l’attente, je continue de renouveler mon appel à jouir de vos compétences sur ces points précis du projet :

    – Nous avons besoin de quelqu’un sachant formaliser une étude de marché. JE NE SAIS PAS FAIRE, et un simple échange de courriels peut suffire à ce que je monte celle-ci dans les normes à partir de vos indications si vous savez faire.

    – Nous avons besoin d’une personne sachant monter un site web et lui donner un rendu graphique valable. Le site existe (leretouraufranc.fr), est hébergé au Québec, mais doit être totalement revu par quelqu’un de talentueux sur cette question.

    – Nous recherchons toujours des graphistes souhaitant créer des effigies de pièces notamment pour les unités suivantes : 1F, 2F, 10F, 20F et 50F. Jeanne d’Arc, De Gaulle, un Lys, ou encore l’armoirie de la République Française ici : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/4e/Armoiries_de_la_R%C3%A9publique_Fran%C3%A7aise.svg et pourquoi pas la Marianne de Delacroix : http://www.junior.senat.fr/democra/couleur/img/delacroix.gif, tant que les symboles sont nationaux, c’est bon à prendre. J’attends vos propositions sur mon courriel : baronsyl@hotmail.com

    – Enfin, il reste 600 formulaires à remplir pour obtenir une statistique valable. Aussi, je vous encourage à nouveau à partager celui-ci une fois toutes les deux semaines car chacun de vos partages rajoute 5 formulaires de remplis dans les 24 h qui suivent. Nous sommes près de 500 sur la page du Retour au FRANC, je vous laisse le soin de calculer le temps que cela prendrait si vous concédiez à un tout petit partage du lien de temps à autres.

    https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?formkey=dHRNLTZLelRiTF9PQ1VOanlxdlJkZ1E6MQ

    En comptant sur votre mobilisation,

    effrontément,

    Sylvain Baron

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s