un commentaire

  1. Les gens « savent » déjà, par une sorte de pressience qui nous avertit de la présence du mal.

    Cette « pressience » d’origine divine étant recouverte désormais sous une épaisse couche de rationnel et de pensée scientifico-humano-maçonnique, les gens ne parviennent pas à la faire remonter en surface jusqu’à « conscient » volontaire , et encore moins jusqu’à l’exprimable.

    C’est ainsi que tout le monde « sait » , que nos enfants ne sont plus vraiment tout à fait nos enfants. C’est ainsi que chacun aussi, ressent un malaise indéfinissable face au mal qui avance ses pions, mais refuse par manque de foi d’identifier la vraie source de ce malaise, en nie l’origine. On veut « rationaliser », on veut « scientifiser », on appelle çà « dépression », et cela améne des théories comme celle que ce monsieur dans la vidéo nous explique. Une théorie sans origine ni but… n’importe quoi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s