raL‘excellente revue Réfléchir & Agir fait paraître son 46ème numéro, dans les pages duquel vous pourrez lire la chronique d’Eugène Krampon consacrée à Putsch, le livre choc signé Vincent Vauclin.

Nous la reproduisons ci-dessous :

chronique_putsch_ra

Le site de la revue Réfléchir & Agir : www.reflechiretagir.com

sep2

Voir aussi : 

Rédigé par Dissidence Française

www.la-dissidence.org

(2 commentaires)

  1. Oui l’idée du putsch est excellente! Mais je ne vois aucun gradé qui voudra prendre ce risque: PERSONNE ne veut prendre le risque d’un changement radical. Mis à part la concentration en une sorte d’âme grope à l’échelon modial. Je m’explique:

    En réalité PERSONNE ne veut prendre le MOINDRE risque et tout le monde reste crispé devant la réalité. Nous sommes à présent les consomateurs de notre propre voyeurisme morbide: Il nous faut notre dose chaque jour de notre propre voyeurisme morbide. Pire: Dès qu’un individu prend une initiative, il se fait hacher menu car soit disant, seul un partit ou un groupe aurait le droit de penser à l’avenir puis agir en conséquence. Tout doit être centralisé, venir d’en haut. Afin que le haut de la pyramide-troupeau soit payé grassement et prenne sa commission fiscale sur les échelons « inférieurs », que le haut se paye grassement sans se soucier de rien et surtout de ne pas agir pour la bas: Cela porte mal chance croit-on en haut… De plus nous nous sommes comme auto-programmés pour nous déchirer dès que quelqu’un emet une idée originale. Pourquoi ? Car nous avons pris l’habitude de légiférer sur tout et n’importe quoi, sans parler de notre propension à la centralisation et au jacobinisme le plus extremiste: Le nouvel ordre mondial: Le but ultime du jacobinisme. AU SECOUR !!!! Nous nous empêchons d’avoir des pensées propres: Tout se passe comme si nous devions avoir un cerveaux-groupe, tout comme certains troupeaux d’animaux peu évolués tels que les poissons dans l’eau. Trois tours de bocal, une pub et tout est oublié. Un match de rugby et, gonflés d’hormones, de LH-FSH pour les dames heureuses de voir leur mari heureux, de testostérone pour ces derniers et tout est oublié! Navrant!

    Enfin et pour finir, Les seuls (: radicaux libres 🙂 que je connaisse ont bien compris que si l’on ne change rien, le nombre de mécontents croitra. Et que si l’on change quelque chose personne ne sera content. Allez, deuxième trait d’humour: En plus à la télé, dans les publicités, sur les journaux, avec cette obsésion médicale que tout le monde en (f)rance a développé depuis plusieures années on nous a tellement dit de nous méfier des (:radicaux libres:)…

    Allez ! Bonne soirée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s