mdi

Non, ce n’est pas Mexico. Ce gros smog que l’on a vu sur les images, c’est Paris. Le printemps arrive, la nature s’éveille et le temps des amours pétille d’impatience. Mais par beau temps, l’air devient toxique, la fête de la primavera gâchée. Décidemment, le pétrole, c’est la cause de nos grands malheurs modernes, des guerres aux crises économiques, en passant par la santé publique.

Et s’il était temps d’essayer des alternatives crédibles ? Exit les carburants, l’électricité (la voiture électrique est à EDF/AREVA ce qu’est la voiture traditionnelle pour les lobbys pétroliers, c’est-à-dire la légitimation et la pérennisation du nucléaire). Bonjour, l’air comprimé !

Personne n’en parle, tout le monde se tait. Pourtant, à Nice existe une société appelée MDI où se conçoivent et se développent des véhicules fonctionnels à air comprimé. La liste de ses prototypes est édifiante : voitures, bus urbains, utilitaires, moteurs de bateaux, d’avions légers… autant de solutions pour un transport d’avenir ! Une voiture MDI est moderne, roule à 120 km/h, a une autonomie supérieure à un véhicule électrique pour un coût équivalent à une Logan. Leur bus urbain est tellement rentable que la simple publicité pourrait financer l’investissement et la main-d’œuvre : on peut, dès lors, évoquer la gratuité des transports publics.

Non, ce n’est pas de la science-fiction, c’est une potentielle réalité. Tous ces prototypes ne demandent que des soutiens financiers pour être produits. Que fait Montebourg face à cette pépite technologique ? Rien. Total veille. Le baron Estrosi et la presse les ignorent complètement. Pourtant, le modèle économique est viable. En Inde, le géant Tata l’a compris. Récemment, un accord Tata-MDI est né, il favorise la production locale et l’avènement d’un nouveau mode de transport. Tata sait que l’avenir du pays passera par une autonomie énergétique.

En France, la transition énergétique doit passer par l’air comprimé. Outre les effets positifs sur l’environnement, c’est toute l’économie française qui en bénéficiera. La balance commerciale redeviendra-t-elle positive ? Arrêterons-nous d’être les laquais des pétromonarchies ? Cela laisse rêveur… Diantre ! Ils finiront par taxer l’air ! Toutefois, quand il n’y aura plus d’industries automobiles en France, j’imagine qu’un jour on achètera des voitures Tata à air comprimé, on chuchotera alors à demi-mot que c’est une invention française. Comme d’habitude, nous serons les dindons de la farce.

Sylvain Caillaud

Pour Boulevard Voltaire

sep2

Rédigé par Dissidence Française

www.la-dissidence.org

3 commentaires

  1. le problème c’est que ça ne rapporterait rien aux lobbies, parce que l’éolienne ça coûte la peau des fesses pour une production anecdotique, l’électricité ça revient à produire de l’énergie avec les mêmes moyens qu’aujourd’hui mais beaucoup plus cher à cause de la perte en ligne lors de la production et du transport, l’énergie à partir de l’énergie des vagues sera nécessairement locale à cause du transport de l’électricité et puis c’est encore un serpent de mer.
    non décidement l’ai comprimé produit à peu de frais et souple d’emploi ce n’est pas assez « usine à gaz » si on peut dire, il n’y a pas de possibilité de taxer, menacer , pressurer. Ça n’intéressera personne.

  2. Bonjour à tous,

    Karl Slym, le PDG du fabricant partenaire de ce projet (Tata Motors), a été retrouvé « suicidé » le 26 janvier 2014, suite à une chute du 22ème étage d’un hôtel où il s’était rendu pour participer à un conseil d’administration.

    La fenêtre en question était petite et exigeait un effort pour la franchir.

    Source : http://www.lepoint.fr/auto-addict/actualites/mort-du-directeur-de-tata-motors-une-lettre-de-suicide-retrouvee-27-01-2014-1784775_683.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s