eu

Les résultats des élections européennes du 25 Mai 2014 sont connus : ils ne laissent guère de place au doute. Le message est clair : les Français rejettent en bloc le Système eurocratique. L’abstention est majoritaire, le Front National est en tête, l’UMPS s’effondre

La Dissidence Française se félicite de cette reconfiguration du paysage politique français, marqué par un rejet clair et net de l’Union Européenne et de ses sbires qui, depuis le « Non » français au référendum de 2005, sévissent en toute illégitimité.

Au-delà de ce rejet du système eurocratique, des résultats analogues au niveau européen témoignent d’une défaite historique et idéologique pour les élites mondialistes qui récoltent aujourd’hui ce qu’elles ont semé hier. L’European Dream n’aura pas pris, et c’est tant mieux.

Pour autant, si nous dénonçons les principes démocratiques et parlementaires depuis des années, ce n’est pas pour les encenser soudainement dès lors qu’ils semblent, pour une fois, aller dans notre sens.

Le principal score à retenir, pour nous autres dissidents Français, c’est celui de l’abstention : une fois encore, la majorité des inscrits a purement et simplement refusé de participer à cette mascarade. Cette dissidence majoritaire, de fait, témoigne d’une crise évidente des institutions démocratiques, d’une scission profonde entre pays réel et pays légal, et c’est là l’essentiel à nos yeux.

Les Français n’ont plus confiance dans cette caste politico-médiatique, et, par leur abstention, ils le font savoir. Le premier parti de France, c’est nous.

Face à ce marasme idéologique, et à cette crise institutionnelle d’une ampleur inédite, à l’aube de la convergence des catastrophes, loin des illusions grisantes et des enthousiasmes béats, une institution, une seule, conserve notre estime et notre confiance : l’Armée Française, aujourd’hui en cours de dissolution dans l’indifférence générale. Nous appelons à son sursaut, pour restaurer l’Etat autour des principes d’indépendance, d’ordre, de discipline et de hiérarchie.

L’Histoire, ça ne s’écrit pas dans les isoloirs. L’Histoire, ça se brusque.

La Dissidence Française

sep2

  • Notre communiqué en PDF : 

Capture d’écran 2014-05-26 à 16.28.56

  • Conseil de lecture :

livre_putsch

Rédigé par Dissidence Française

www.la-dissidence.org

5 commentaires

  1. Bonjour à tous,

    Force est de constater néanmoins que ce n’est pas l’abstention qui fait le plus trembler le pouvoir en place mais bien le vote FN.

    L’abstention est en augmentation régulière depuis pas mal de temps, mais jamais les médias ni les dirigeants n’ont parlés de « séisme » ni de « tremblement de terre ».

    Ici, seul 25% des voix exprimées, c’est-à-dire, en prenant en compte l’abstention de presque 60%, 10% de voix au total suffisent à faire trembler le pouvoir.

    C’est-à-dire que 10% de vote FN sont beaucoup plus inquiétants pour le pouvoir que 60% d’abstention.

    Je laisse imaginer le résultat si les 60% d’abstentionnistes votaient FN.

    Là, ce serait une révolution. Qui plus est, une révolution démocratique, ce qui éviterait de faire couler beaucoup de sang.

  2. (Bonjour taalf, le dit séisme participe de la mascarade pour vous projeter et vous plumer jusqu’en 2017).

    J’adhère à l’intégralité du communiqué de la Dissidence Française !

    Félicitations et respects !

  3. Bonjour @Patrice B.

    Pourquoi, alors, se féliciter de l’avancée du FN ?…

    (« L’abstention est majoritaire, le Front National est en tête, l’UMPS s’effondre »)

    Ce n’est pas parce qu’on critique les principes démocratiques qu’il ne faut pas songer à les utiliser…

    C’est démocratiquement qu’Hitler est parvenu au pouvoir. Son précédent attentat à conduit ses coéquipiers à la mort et lui en prison…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s