Hier, la Cour de cassation a validé l’inscription à l’état-civil des enfants nés à l’étranger par GPA (Gestation Pour Autrui, plus communément appelé « mères porteuses »…). Une première étape vers la légalisation progressive de cette pratique démente qui, comme nous l’avons toujours dit, achèvera de brouiller les repères de la filiation, avec des conséquences dramatiques tant pour les individus concernés que pour le corps social tout entier… Mais nous avions prévenu ! Il était évident que l’ouverture de l’institution du mariage aux « couples gay » faisait, de facto, sauter un ensemble de verrous moraux qui, jusqu’ici, préservaient un certain ordre social.

Dès 2012, la Dissidence Française s’est battu en première ligne contre le projet de loi de Taubira légalisant le « mariage gay ». Et aujourd’hui encore, plus que jamais, le combat continue. Nous l’avions dit : nous ne lâcherons rien.

Ainsi, hier, la Dissidence Française était représentée par son leader Vincent Vauclin au rassemblement des Sentinelles à Paris, devant le Palais de Justice où une centaine de personnes protestaient contre les délires du libéralisme-libertaire, faisant bloc face à un imposant dispositif policier.

#ONLR

separateur

Pour aller plus loin : 

Notre Mouvement : 

Conseils de lecture :

Rédigé par Dissidence Française

www.la-dissidence.org

2 commentaires

  1. La GPA est un problème qui perturbe la loi et la population. Le plus triste dans tout cela, c’est que ce sont surtout les enfants issus de ce mode de procréations qui en souffrent le plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s