C’est une décision sans précédent. La Cour constitutionnelle autrichienne a invalidé, vendredi 1er juillet, le résultat de la présidentielle du 22 mai, qui a vu l’écologiste Alexander Van der Bellen battre de peu le candidat d’extrême droite Norbert Hofer, en raison d’irrégularités dans le dépouillement de certains suffrages.

Alexander Van der Bellen, qui avait remporté le scrutin avec moins de 31 000 voix d’avance, ne sera pas investi le 8 juillet prochain. L’intérim à la tête de l’Etat sera assuré par la présidence de la chambre basse du Parlement, et les Autrichiens devront retourner aux urnes lors d’un nouveau scrutin, organisé sans doute à l’automne.

Cette décision valide le recours déposé par le Parti de la liberté d’Autriche (Freiheitliche Partei Österreichs, FPÖ) de Norbert Hofer auprès de la plus haute juridiction du pays, contestant le résultat du scrutin auprès de la Cour constitutionnelle. Norbert Hofer avait recueilli le 22 mai 49,7 % des voix, Alexander Van der Bellen, l’emportant avec 50,3 % des voix.

Lire la suite sur LeMonde.fr

separateur

Rédigé par Dissidence Française

www.la-dissidence.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s