La photo vaut le détour tant elle est significative. François Hollande a reçu ce lundi à New-York le prix de « l’homme d’État de l’année » des mains du rabbin Arthur Schneider et du sinistre Henry Kissinger.

Récompensé par l’organisation communautaire ultra-sioniste « Appeal of conscience », François Hollande en a profité pour en remettre une couche sur la « lutte contre l’antisémitisme et les discriminations » et s’est fendu d’un énième plaidoyer pour le « vivre-ensemble » et le multiculturalisme, nonobstant les quelques 230 victimes françaises des attentats terroristes qui ont eu lieu entre novembre 2015 et juillet 2016, nonobstant les milliers de victimes anonymes du multiculturalisme et du racisme anti-blanc qui sévit depuis des décennies dans notre pays.

Une côte de popularité au plus bas, un bilan social et économique catastrophique, un aveuglement idéologique criminel, tels doivent être les critères d’attribution de ce prix surréaliste, dont Nicolas Sarkozy avait également été gratifié en 2008. CQFD.

separateur

Conseils de lecture :

Face-couverture-Minuit

face-couverture-remigration-vincent-vauclin

Rédigé par Dissidence Française

www.la-dissidence.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s