Communiqué de la Dissidence Française

Le niveau général de cette campagne électorale fut inversement proportionnel à la gravité de ses enjeux. Jusqu’au bout, les débats n’auront, pour la plupart, porté que sur des sujets d’importance secondaire ou sur des affaires politico-judiciaires, tandis que les défis essentiels que notre pays doit relever furent systématiquement éludés et éclipsés par les « petites phrases » et les polémiques de second ordre.

À l’heure où la France et l’Europe font face à une submersion migratoire sans précédent et dont les conséquences sécuritaires, démographiques et économiques sont considérables, et tandis que les chaînes de l’usure enserrent notre pays, plongeant son économie dans la crise, c’est à un banquier d’affaire issu de Rothschild que furent confiés les rennes du pouvoir par une majorité de citoyens téléguidés et formatés par les médias dominants.

La victoire d’Emmanuel Macron acte en effet le triomphe de la démocratie sondagière et des puissances médiatiques et financières qui ont propulsé au pouvoir ce fervent défenseur du libéralisme-libertaire et d’un mondialisme décomplexé, dans la droite ligne de son mentor, François Hollande.

Mais cette victoire du Système, c’est aussi la défaite du Front National dont les tergiversations, sur la question monétaire en particulier, et les errances stratégiques témoignent d’amateurismes, ou tout du moins de négligences graves, qui posent question.

La refondation du camp national est aujourd’hui une nécessité évidente. Elle devra se faire autour de principes clairs et d’une radicalité nette, sur les questions de l’immigration et de l’insécurité notamment. Mais cette refondation passera également par le développement d’un puissant mouvement social et national, dont la vocation ne sera pas électorale mais communautaire et avant-gardiste. C’est le rôle de la Dissidence Française, dont le développement et les actions séduisent un nombre croissant de Français qui nous rejoignent dans cette démarche essentielle de refondation du nationalisme.

Le 14 Mai prochain, Emmanuel Macron sera officiellement investi en tant que Président de cette République honnie. Le même jour, Place des Pyramides à 10h, nous serons nombreux à rendre hommage à Sainte Jeanne, et à dénoncer cette république des partis, des loges et des lobbies qui précipite la France vers l’abîme. Soyez au rendez-vous.

Face à Macron, la bataille ne fait que commencer !

Notre Mouvement :

Rédigé par Dissidence Française

www.la-dissidence.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s