Nos 10 mesures contre l’immigration clandestine

Communiqué de la Dissidence Française

L’Aquarius, un navire affrété par différentes ONG immigrationistes, a demandé aux autorités françaises l’autorisation de débarquer 58 migrants supplémentaires à Marseille. Le navire avait déjà fait la une de l’actualité en juin et en août dernier, alors qu’il cherchait une nouvelle fois à débarquer en Europe des centaines de migrants récupérés au large des côtes libyennes.

L’Aquarius est ainsi devenu le symbole de la complicité des ONG immigrationistes avec les passeurs qui organisent l’immigration clandestine, et de la manipulation médiatico-compassionnelle de la thématique de l’immigration illégale.

Alors que l’Europe a déjà accueilli plusieurs millions d’immigrés et autres « demandeurs d’asile » ces trois dernières années, alors qu’explosent les statistiques de la délinquance et du terrorisme et que la démographie immigrée bouleverse la physionomie millénaire de notre continent, à quand des radars sur les autoroutes de l’immigration ?

La Dissidence Française dévoile aujourd’hui ses 10 mesures pour en finir avec l’immigration clandestine :

  • Interdiction d’accoster en France pour les navires affrétés par des ONG immigrationistes et transportant des immigrés clandestins ;
  • Obligation d’adresser les demandes d’asile, de titres de séjour et de visas depuis le pays d’origine ;
  • Rétablissement immédiat et permanent des contrôles aux frontières et renforcement des moyens des douanes et des forces de l’ordre ;
  • Expulsion systématique des clandestins présents sur le territoire national ;
  • Suppression de l’Aide Médicale d’État, de l’Allocation Temporaire d’Attente, et des autres allocations dont bénéficient les clandestins en attente de régularisation ;
  • Application immédiate de la préférence nationale, en réservant en priorité les offres d’emplois, de formations, de logements et d’allocations aux nationaux, non aux étrangers ;
  • Réforme du code de la nationalité, abrogation du droit du sol et du regroupement familial ;
  • Conditionnement de l’aide publique au développement à la lutte contre les filières d’immigration clandestine ;
  • Renforcement des sanctions pour les entreprises qui emploient des immigrés clandestins et application du délit d’aide au séjour irrégulier ;
  • Application de la tolérance zéro et expulsion des délinquants étrangers et binationaux.

Pour la France et les Français d’abord !

Auteur : Dissidence Française

www.la-dissidence.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s