À Ouistreham contre l’immigration clandestine !

Samedi dernier à Ouistreham était organisé un grand rassemblement contre l’immigration clandestine, à l’initiative du Parti de la France du Calvados. Les militants normands de la Dissidence Française se sont joints à ce rassemblement au cours duquel Vincent Vauclin est intervenu lors d’un discours pour rappeler qu’il existe une alternative politique à l’effacement de la France et à la submersion migratoire.

Ouistreham ne doit pas devenir un nouveau Calais

Alors que des centaines de milliers d’immigrés continuent d’entrer en France chaque année, le nombre de clandestins à Ouistreham a littéralement explosé en quelques mois. Comme à Calais, ces clandestins affluent vers le port pour tenter d’embarquer illégalement et rejoindre l’Angleterre. Excédés, les riverains subissent la dégradation de la situation sécuritaire et sanitaire de leur ville. Ils dénoncent l’inaction des pouvoirs publics face à ce phénomène d’immigration clandestine, soutenu et encouragé par des associations d’extrême-gauche, qui affecte l’attractivité touristique de cette cité balnéaire.

Une mobilisation qui prend de l’ampleur

L’appel pour une mobilisation unitaire lancé par la section du Calvados du Parti de la France a été entendu et relayé par le Parti Nationaliste Français et la Dissidence Française dont les militants normands se sont rassemblés à 14h sur l’Esplanade Lofi, encadrés par un important dispositif policier destiné à prévenir les exactions de la gauche qui avait organisé une contre-manifestation bruyante à quelques dizaines de mètres du rassemblement.

Damien Lenoir, Conseiller Régional DF de Normandie, fut le seul élu régional à faire le déplacement pour ce rassemblement qui ne fut ni soutenu ni relayé par le RN de Marine Le Pen.

Dans son discours, Vincent Vauclin a rappelé qu’il existait une alternative politique à l’invasion migratoire, que les premiers responsables de cette crise étaient les pouvoirs publics et leurs auxiliaires de gauche, et qu’il convenait de prendre des mesures immédiates : expulsion systématique des clandestins et des déboutés du droit d’asile, réforme du code de la nationalité, abrogation du droit du sol et abolition du regroupement familial, application de la tolérance zéro et instauration immédiate de la préférence nationale.


Auteur : Dissidence Française

www.la-dissidence.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s