Contre le Pacte de Marrakech

Communiqué de la Dissidence Française

Il doit être signé le 10 décembre prochain par le gouvernement de Macron : le Pacte de Marrakech, ou plus exactement « Pacte mondial des Nations Unies pour des migrations sûres, ordonnées et régulières« , est un traité international visant à faciliter la « circulation », « l’installation » et « l’intégration » des populations immigrées en Europe.

Concrètement ce traité, signé par près de 190 pays, marque une étape majeure dans la marche forcée vers un monde sans frontières et l’effacement des identités nationales sacrifiées sur l’autel des « droits de l’homme » et du mondialisme cosmopolite. Le texte prévoit notamment d’encourager les dispositifs d’intégration, d’étendre les droits à la protection sociale à l’ensemble des migrants, de faire disparaître la notion d’immigration clandestine ou encore de censurer les propos incitant à la « stigmatisation » et à la « discrimination ».

En clair, ce texte pose les bases d’un droit international qui dénient aux nations leurs droits fondamentaux à la souveraineté, à l’indépendance et à l’identité. Alors que notre pays accueille déjà chaque année près de 300 000 immigrés supplémentaires malgré une précarité, un endettement public et un taux de chômage en constante augmentation, le gouvernement Macron s’apprête à signer ce traité qui ne fera que désarmer encore davantage la France face à une pression migratoire – notamment afro-maghrébine – qui ne pourra que s’accentuer dans les années à venir.

Avançant à contre-courant du mondialisme cosmopolite, les nations du groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, République Tchèque, Slovaquie) ont fait savoir le refus de signer ce traité, et ont notamment été rejoint par l’Autriche, la Bulgarie, l’Estonie ou encore l’Italie.

Nous appelons à la mobilisation contre la signature de ce traité par le gouvernement français. Face au Grand Remplacement et à la sédition communautariste, le programme de la Dissidence Française formule des propositions claires pour endiguer la submersion migratoire, organiser une politique de remigration et tuer le multiculturalisme avant qu’il ne nous tue :

  • Rétablissement intégral et permanent du contrôle aux frontières, la suspension des Accords de Schengen, et l’abolition du droit d’asile ;
  • Expulsion systématique des immigrés clandestins et des prétendus demandeurs d’asile présents sur le territoire national ;
  • Lutte contre les filières d’immigration clandestine en coopération avec les États d’Afrique du Nord, et l’obligation d’effectuer les demandes de visas ou de titres de séjour depuis le pays d’origine, et non sur le territoire national ;
  • Refondation du principe de nationalité, avec la réintroduction du droit du sang pour l’acquisition de la nationalité Française et la fin du regroupement familial ;
  • Expulsion systématique des étrangers ou binationaux ayant commis un crime ou un délit sur notre territoire ces 10 dernières années ;
  • Lutte contre le communautarisme, en refusant les financements publics ou étrangers des mosquées, et en fermant les mosquées où sévissent les prêcheurs salafistes ;
  • Instauration immédiate de la préférence nationale, en réservant en priorité les offres d’emplois, de logements, de formation et d’allocations sociales aux Français et non aux étrangers.

Pour la France et les Français d’abord !


Auteur : Dissidence Française

www.la-dissidence.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s