Immigration : derrière l’hypocrisie macroniste, le péril de la submersion

Communiqué de la Dissidence Française

Lundi dernier, à deux semaines d’un débat sans vote au Parlement sur le sujet de l’immigration, Emmanuel Macron a demandé aux parlementaires de sa majorité de « regarder l’enjeu de l’immigration en face » et dénoncé la « naïveté » et les « bons sentiments » de certaines tendances de sa majorité.

Celui-là même qui n’a eu de cesse de dénoncer le « péril populiste » et les « logiques du repli identitaire » semble donc retourner sa veste et brouiller les cartes à l’approche du scrutin des municipales dans l’espoir d’endiguer la défiance des Français à son encontre. Mais cette hypocrisie dissimule mal une réalité factuelle : Emmanuel Macron, à l’instar d’Angela Merkel, n’a fait qu’accompagner le processus de submersion migratoire de notre pays et de notre continent. C’est ainsi que seulement deux jours après ses déclarations devant les parlementaires LREM, Emmanuel Macron a prôné la mise en place d’un « mécanisme automatique de répartition des immigrés dans les pays européens » sous peine de sanctions financières pour les récalcitrants.

À l’heure de l’explosion démographique de l’Afrique, du développement exponentiel de la délinquance et des incivilités, à l’heure de la sédition communautariste et du péril islamiste, il est plus urgent que jamais de passer véritablement des paroles aux actes et de prendre des mesures d’urgence pour faire face au Grand Remplacement et rendre à la France la maîtrise de sa destinée.

Pour relever ce défi et tuer le multiculturalisme avant qu’il ne nous tue, seule la Dissidence Française propose :

  • Le rétablissement permanent des contrôles aux frontières, la suspension des Accords de Schengen, l’abolition du droit d’asile et du regroupement familial ;
  • L’instauration immédiate de la préférence nationale, en réservant en priorité les offres d’emplois, de logements, de formations et d’allocations sociales aux Français et non aux étrangers ;
  • L’expulsion systématique des clandestins, des demandeurs d’asiles et des délinquants étrangers ou binationaux présents sur le territoire national ;
  • La suppression de l’A.T.A., de l’A.M.E. et des allocations destinées aux clandestins et demandeurs d’asile ;
  • La réforme du code de la nationalité, impliquant l’abolition du droit du sol et la réintroduction de la prééminence du droit du sang pour l’acquisition de la nationalité française ;
  • La dissolution des associations immigrationnistes ou communautaristes et l’application des peines concernant l’aide au séjour irrégulier et l’emploi de travailleurs clandestins ;
  • L’interdiction des financements publics ou étrangers des mosquées et l’interdiction des associations liés aux réseaux islamistes internationaux ;
  • L’organisation sans délai d’une politique de remigration par l’aide au retour des immigrés dans leurs pays d’origine ;
  • L’application de la tolérance zéro dans les banlieues, lancement d’une guerre totale contre la drogue, les dealers et les trafiquants ;
  • Le rétablissement des peines planchers et suppression de l’automaticité des remises de peines ;
  • L’augmentation des moyens et les effectifs des forces de l’ordre ainsi que du nombre d’établissements pénitentiaires ;
  • L’instauration de la déchéance de nationalité pour les crimes et délits graves, notamment terroristes.

Pour la France et les Français d’abord !


Auteur : Dissidence Française

www.la-dissidence.org

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s