Sortons la France de l’OTAN !

Communiqué de la Dissidence Française

Si l’offensive soudaine de l’armée turque contre les forces kurdes, au nord-est de la Syrie, met en lumière une escalade belliciste qui menace la stabilité – déjà précaire – de l’ensemble de la région, elle témoigne aussi de l’affaiblissement de la parole de la France sur la scène internationale, en particulier au Proche-Orient.

Longtemps garante de paix et de dialogue, la diplomatie française a vu son influence considérablement décliner ces dernières années, en particulier depuis les interventions françaises en Afghanistan, en Libye et en Syrie. Car depuis la réintégration de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, en 2009 à l’initiative de Nicolas Sarkozy, notre pays a sacrifié son indépendance diplomatique pour s’aligner sur la politique étrangère et militaire des États-Unis, d’Israël et de certains États du Golfe.

Les chaînes qui enserrent désormais la diplomatie française l’empêchent ainsi d’accomplir sa vocation historique : celle d’oeuvrer à l’émergence d’un monde multipolaire, de désamorcer en amonts des conflits dont les conséquences – économiques, stratégiques et migratoires – s’étendent bien souvent au-delà des frontières des belligérants, et de défendre ses intérêts propres dans le concert des nations.

Otage d’intérêts étrangers, embarquée dans des guerres qui ne sont pas les siennes, vassalisée par ceux qui se prétendent ses « alliés », il est urgent pour la France de rompre avec l’OTAN et de retrouver une totale indépendance politique, diplomatique et militaire.

Pour la France et les Français d’abord !


Auteur : Dissidence Française

www.la-dissidence.org

Un commentaire

  1. D’accord avec DF sur la sortie de l’OTAN. Cela implique aussi la sortie de l’UE, qui prévoit dans ses statuts la tutelle de l’OTAN.

    Il semble que les Rothschilds ( = The ECONOMIST) fassent dire à MACRON ( leur fondé de pouvoir depuis longtemps) qu’ils ont l’intention de faire sans TRUMP, et de mandater l’Allemagne pour faire la guerre en SYRIE que TRUMP refuse de faire…

    C’est ce qui ressort au final de la  »réaction outragée » surjouée de la grosse Bertha CSU-CDU-SPD, prompte à rallier les mécontents outre-Rhin sur le dos des Frantzous… classique réflexe Pavlovien : bonjour l’Europe de la Paix….

    Mais Jérusalem Capitale du Monde vaut bien une petite trahison surtout le reste, je pense…

    Quant à la FRANCE et les (vrais) Français, mon seul et unique souci, ils sont bien sûr très mal lotis. mais il faut surveiller les nouvelles alliances et les nouvelles disputes, dans la classe politique, autorisée ou bien stigmatisée, face au problème sémitique, inextricablement et intrinsèquement judéo-islamique, posé par la martingale SOS Racisme (BHL)- Islam (Bellatar)- Sionisme (Zemmour).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s