Julius Evola : « Le racialisme comme anti-universalisme »

Du point de vue proprement politique, d’abord, ce serait une erreur de considérer le racialisme comme élément hétérogène, rattaché pour des raisons contingentes à l’idéologie fasciste. La doctrine en question, correctement comprise, peut au contraire représenter un renforcement et un autre instrument du Fascisme, en tant que créateur d’une nouvelle civilisation antiuniversaliste, antirationaliste, anti-individualiste. Elle…

Julius Evola ou la mystique du détachement

À mi-chemin entre le métaphysicien et le samouraï, Julius Evola a élaboré une vision de la politique et de la Tradition qui l’éloigne de la plupart des théoriciens politiques et des tenants du traditionalisme. Son approche repose sur un principe intangible : se détacher du monde tel qu’il est. À l’âge de vingt-trois ans, alors…

Julius Evola : « L’impossibilité de l’autogouvernement démocratique »

Revenons au libéralisme. Nous avons relevé le compromis qui le domine dans sa velléité d’affirmer l’ « immortel principe » de la liberté. Ce compromis se transforme d’ailleurs dans une véritable contradiction lorsque, le problème étant déplacé de l’individu à la société, un autre « immortel principe » s’affirme à côté de celui de la…

Julius Evola : « La spiritualité païenne au Moyen-Âge catholique »

Quiconque a eu l’occasion de lire régulièrement nos articles, et notamment ceux publiés à plusieurs reprises dans Vita Nova, connaît déjà le point de vue qui sera le fil conducteur des présentes notes : nous faisons allusion à cette idée d’une opposition fondamentale entre deux attitudes distinctes quant à l’esprit, où il faut voir l’origine…