En bref

La Dissidence Française (DF) est un mouvement politique français fondé en 2011 par Vincent Vauclin, et qui acquiert le statut de parti politique à part entière en 2018. Notre ambition est d’apporter une réponse politique nouvelle au déclassement, à l’effacement et au remplacement du peuple Français, en rassemblant les énergies et les volontés, et en proposant une alternative nationale, sociale et identitaire au mondialisme libéral.

Nous sommes le mouvement d’une génération

Assaillie par la crises, la France doit faire face à l’immigration massive, à la délinquance et au terrorisme islamiste. Elle doit relever le défi du chômage structurel, de la précarité et de l’asphyxie de son économie. Elle doit affirmer son indépendance et sa souveraineté face aux ingérences étrangères et à celles des multinationales, des lobbies et des minorités. La Dissidence Française est le mouvement d’une génération affranchie du politiquement correct et libérée des illusions soixante-huitardes, déterminée à brusquer l’Histoire pour remettre la France sur les rails de sa destinée.

Nous sommes un pôle de refondation

Alors que la pensée unique aseptise le débat public et que notre pays traverse l’une des plus graves crises de représentation politique de son Histoire, la Dissidence Française s’affirme comme le nouveau pôle de refondation du nationalisme français, et s’attache à renouveler les méthodes et les idées de notre famille politique pour les adapter aux enjeux du XXIème siècle. Face au totalitarisme médiatique, nous assumons un programme de rupture et la volonté de faire bouger les lignes en imposant nos thématiques dans le débat public.

Nous sommes le parti de la reconquête

Dans la rue comme dans les urnes, sur internet comme sur le terrain, au niveau national comme au niveau européen, les militants de la Dissidence Française se mobilisent sur tous les fronts du combat pour la France. Communauté d’idées et d’actions, notre mouvement est en première ligne pour faire entendre la voix de ceux qu’on n’entend pas, pour démasquer les imposteurs de tous bords, et pour défier frontalement cette lobbycratie qui règne à Bruxelles comme à Paris.

%d blogueurs aiment cette page :